Comment combattre l’obsolescence psychologique ?

28
/
02
/
2022
|
Audrey Pogu

Les modes passent et sont un éternel recommencement, n’est-ce pas. C’est presque la même chose quand on parle d’appareils numériques sauf qu’ils ne reviennent jamais à la mode. C’est ce que l’on appelle l’obsolescence, qu’elle soit perçue, esthétique ou encore psychologique.

Les appareils électroniques qui en font les frais marchent encore très bien mais ils sont vus comme étant dépassés, ne fonctionnant pas aussi vite que les derniers modèles et possédant des caractéristiques moins avancées.

D’après l’ADEME, 88 % des personnes se séparent d’un appareil encore en état de fonctionnement, alors même qu’il n’est jamais tombé en panne.

Cela ne concerne pas seulement nos téléphones ou nos ordinateurs, mais tous les appareils électroniques de manière générale, comme les frigos, machines à laver ...

Vous l’aurez compris, l’obsolescence perçue ou psychologique n’est pas qu’une question de problèmes techniques et d’appareils vieillissants.

Qu’est-ce que l’obsolescence ?

L’obsolescence est le fait qu’un appareil devienne périmé ou perçu comme non fonctionnel.

C’est de l’obsolescence programmée dont on entend le plus souvent parler. Et pour cause. Considérée comme un délit depuis 2015, cette pratique est punissable de 2 ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende.

Aujourd’hui, il existe cependant une large typologie d’obsolescences qui rendent difficilement punissable les acteurs qui en sont responsables.

Les différents types

L’obsolescence directe ou obsolescence programmée

Sans aucun doute la plus médiatisée, l’obsolescence programmée, aussi appelée l’obsolescence directe, est mise en place par les fabricants et vise à rendre les appareils obsolètes au bout d’un certain temps, et ce de manière totalement volontaire.

Pourquoi l’obsolescence d’un produit existe ? Tout simplement pour pousser au rachat d’un produit neuf.

L’obsolescence indirecte

Plus subtile, l’obsolescence indirecte ne touche pas l’appareil dans ses composants. Ce dernier ne peut plus être utilisé car différents produits associés ne sont plus fonctionnels ou difficilement trouvables.

L’exemple le plus parlant concerne les chargeurs des téléphones Apple qui changent très régulièrement et ne peuvent être utilisés sur les anciennes générations.

C’est la même chose lorsqu’une application devient tellement énergivore et lourde pour le système en cours sur l’outil qu’il est nécessaire de changer de matériel pour la supporter.

L’obsolescence par incompatibilité

Encore plus frustrante, cette obsolescence est souvent rencontrée quand on garde nos appareils numériques assez longtemps.

Cela arrive lorsque les nouveaux systèmes d’exploitation ne peuvent être installés faute de comptabilité du système d’exploitation.

L’obsolescence perçue, esthétique ou psychologique

L’obsolescence perçue, aussi appelée esthétique, culturelle ou psychologique est sans doute celle qui est la plus difficile à contourner, car née d’un marketing toujours plus agressif.

Ce sont tout simplement les utilisateurs qui rendent leurs appareils obsolètes car ils souhaitent s’en séparer, avant même leur fin de vie technique.

Les raisons sont multiples :

  • esthétiques : l’appareil ne plaît tout simplement plus ;
  • technologiques : il ne possède pas les derniers critères high-tech à la mode ;
  • sociales : on veut avoir le même appareil que toutes les personnes autour de nous.

Plus de la moitié des utilisateurs faisant ce choix possèdent dans leurs tiroirs des téléphones qui sont encore fonctionnels.

Cette obsolescence psychologique est de plus en plus rapide, elle suit le rythme effréné de la sortie des nouveaux appareils imposé par certaines grandes marques.

Apple est passé d’un nouveau téléphone tous les 12 mois à presque une sortie par trimestre, soit tous les 4 mois et demi. Au lieu d’un téléphone par an, on passe à 3. La différence est énorme.

Samsung est passé d’un nouvel appareil tous les 12 mois à 6 mois pour maintenant descendre à 3 mois. Soit 4 nouveaux téléphones par an !

3 moyens de combattre l’obsolescence psychologique

1. Questionner la surconsommation

Première chose à faire : mettre en avant les problèmes environnementaux et sociaux que ce renouvellement incessant produit.

Cette obsolescence perçue a de lourdes conséquences puisque c’est la fabrication et la fin de vie des appareils qui émettent le plus de gaz à effet de serre.

Être informé·e sur les conséquences écologiques de tels actes permet de réfléchir à deux fois avant d’acheter de nouveaux appareils neufs.

Et rien ne sert de vouloir planter des arbres pour compenser les émissions liées à ces achats, car le cœur du problème réside dans la pollution liée à la fabrication et la fin de vie.

2. Revoir ses besoins

D’après un sondage demandé par Back Market en 2016 et réalisée par OpinionWay en 2016, il existe “100 millions de téléphones qui dorment dans nos tiroirs” alors qu’ils sont encore en état de marche.

Il est important de se poser les questions suivantes pour sortir de cette obsolescence esthétique :

  • Est-ce que j’ai vraiment besoin d’un nouvel appareil ?
  • Est-ce que je peux réparer ou faire réparer celui que j’utilise ?
  • Est-ce un besoin ou une envie d’avoir le dernier outil à la mode ?

3. Montrer les avantages du reconditionné

Si vous avez répondu oui à l’une de ces questions, vous n’êtes pas obligé·e d’acheter du neuf. Il existe de nombreux ordinateurs, téléphones et toutes sortes d’appareils électroniques reconditionnés.

Pour sortir de cette obsolescence psychologique, le mieux reste d’opter pour cette solution qui n’a que des avantages :

  • un moindre coût financier ;
  • la prolongation de vie des appareils numériques ;
  • un moindre impact environnemental et social.

Que ce soit pour les parc informatique professionnel ou votre usage personnel, la solution du reconditionné plaît de plus en plus car elle s’inscrit dans une démarche d’économie circulaire.

Conclusion

L’obsolescence esthétique ou perçue ne peut être considérée comme un délit car on considère que le consommateur porte une part de responsabilité dans ce phénomène.

Pourtant, plusieurs actions simples permettraient de réduire cette obsolescence psychologique :

  • le ralentissement du rythme de sorties des nouveaux produits ;
  • la facilitation de la réparation ou du prolongement technique des appareils ;
  • l’optimisation de la circulation des produits remplacés pour un recyclage final.

Vous souhaitez renouveler votre flotte informatique sans acheter du neuf ? Discutons ensemble de votre projet.

Sources :

Obsolescence esthétique ou psychologique

Les champions de l'obsolescence programmée... psychologique -

Plus redoutable encore que l'obsolescence programmée : connaissez-vous l'obsolescence culturelle ?

Apple et Samsung, champions de l'obsolescence programmée pour les consommateurs

Obsolescence programmée

Qu'est-ce que l'obsolescence logicielle ? - HOP

Téléchargez l'ebook gratuitement !
En cliquant, vous reconnaissez avoir lu et accepté les Conditions Générales ainsi, que la Politique de Confidentialité relative au traitement de vos données personnelles.
Merci 🙌
Cliquez sur le bouton ci-dessous pour accéder au contenu en ligne.
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Pour aller plus loin...

Green-it
29
/
06
/
2022

Le reconditionnement selon un des leaders du marché français

Largo est un acteur industriel 100% français spécialiste du reconditionnement qui s’inscrit au cœur de l’économie circulaire. On vous les présente !
Green-it
27
/
06
/
2022

5 clés du succès d’une stratégie RSE collaborative

Les avantages de mettre en place une stratégie RSE collaborative sont nombreux, on en a fait le tour avec notre partenaire Mao Boa !
Green-it
04
/
04
/
2022

3 raisons d'allonger la durée de vie de son parc iT

Pourquoi est-il nécessaire d’utiliser au maximum son parc iT tant qu’il est fonctionnel ? Comment allonger sa durée de vie ?
Green-it
25
/
03
/
2022

L’impact des terminaux numériques en entreprise : pollution et enjeux

Face à l’accroissement vertigineux du nombre d’équipements numériques, que faire ? Car la pollution et les impacts qui en découlent sont tout aussi nombreux.
Green-it
14
/
03
/
2022

De l’importance d’inclure l'ensemble de l'équipe dans la démarche NR de l'organisation

Embarquer tous les collaborateurs dans la démarche Numérique Responsable de l'entreprise : pourquoi et comment ?

Rejoignez notre plateforme gratuitement